Carnaval en Guadeloupe

En Guadeloupe
et dans son archipel (Marie-Galante, Les Saintes, La Désirade)

Chaque année de début janvier à la Mi-Carême,
venez vivre plusieurs semaines de bonheur absolu !

Terminés les soucis quotidiens et la grisaille hivernale !
Plongez dans l'ambiance carnavalesque et dans les eaux turquoises à 28°

 Sans oublier le Ti'punch à pratiquement 50° avec modération
 

    


 

La Guadeloupe vous accueille pour vivre son Carnaval
 

 

La foule envahie les rues débordantes de couleurs, le rythme est roi, pas un endroit ou la musique n'est pas reine, le sourire est de mise. Le Carnaval a envahi toutes les localités.

N'hésitez pas à participer !

Il vous est possible de participer, de dépasser le simple statut de spectateur en vous joignant à de nombreux Groupes qui acceptent avec plaisir la présence active de non initiés.

Vous pouvez contacter, par exemple, le groupe Waka Chiré Band de Sainte-Rose.

Contact : Cédric LARAIN 0690.32.56.32

N’hésitez pas à contacter également les fédérations et comités qui pourront vous diriger les groupes accueillant des visiteurs. Organigramme


2017  Mardi Gras : 28 février  -  Mi Carême : 23 Mars

Pour recevoir les informations :
 Inscrivez-vous à notre Newletter  

Réservez dès maintenant pour bénéficier des meilleures offres

 


 Guadeloupe - Les Saintes - Marie Galante - Désirade
 

 

St Martin  -  St Barth

Booking.com

hebergement en guadeloupe   location voiture guadeloupe


Découvrez au fil des ans photos, vidéos et plus.....
 

2016
femme carnaval guadeloupe
 

2015
2 filles carnaval guadeloupe

 

2014
fille bleue carnaval guadeloupe

 

2013
filles rouge carnaval guadeloupe

 

2012
musicien carnaval guadeloupe

 

le Carnaval en Guadeloupe
ce n'est que
du bonheur ! 

2011
fille 211 carnaval guadeloupe

 

pas d'hésitation on vous attend !

2010
filles 2010 carnaval guadeloupe

 

 

 inscrivez-vous  à notre news letter pour être informés des programmes des manifestations 

Adressez-nous vos informations
ou vos photos
 contact@imct.info



petit lexique
du Carnaval
en Guadeloupe

Explications sur les
différents groupes


Adresses utiles et Groupes

Fédération des Fêtes et du Carnaval de la Guadeloupe
Contact : Fernand SONOR
Mail : fefesono@orange.fr

Kolektif Mas Kiltorèl
Contact : Frantz KINOL
Mail : kmk@wanadoo.fr

 Fédération Guadeloupéenne du Carnaval
Contact : Georges ANAÎS
Mail : juanita.anais@orange.fr
http://www.lafgc.fr/

Office du Carnaval de Guadeloupe
http://www.carnavaldeguadeloupe.com/

LUBERC 3000
Contact : Darius CLAIRE
Mail : darius.claire@live.fr

The Commitees for each region:

GCCRP - Pointe à Pitre
Contact : Joël JACOTA
Mail : edwifran@yahoo.fr
https://www.facebook.com/gccrp.groupement

Comité du Gosier
Contact : Ghislaine GISOR
Mail : Kgk97190@gmail.com

Association des Groupes Carnavalesques de Sainte-Rose (A.G.C.S.R.)
Contact : Marius JEAN
Mail : agcsr@hotmail.com

Comité d’Organisation des Associations carnavalesques (C.O.D.A.C) Pointe-Noire
Contact : Anise BARLAGNE
Mail : anisebarlagne@gmail.com

Comité Carnavalesque du Moule
Contact : José OUANA
Mail : mf97160@live.fr

Comité de Capesterre B/E
Contact : Corinne VIRAPA
Mail : cor06@outlook.com

Comité Abymes (KZAKK)       
Contact : Philippe MANLIUS
Mail : kzakkcomite@gmail.com

Comité Baie-Mahault
Contact : Esther NIGEBEL
Mail : esther.nigebel@yahoo.fr

Comité Sainte-Anne
Contact : Centre Culturel de la Ville de Sainte-Anne
Mail : culture@ville-sainteanne.fr

Comité de Trois-Rivières
Contact : Marie-Agnès SAINT-VAL
Mail : agnes.st-val@wanadoo.fr

Comité de Bouillante
Contact : Thérèse FAIRFORT

The bands:

Akiyo fondé en 1979, le 1er groupe à Po
Point d'interrogation
Voukoum fondé en 1988, le 1er à jouer la musique Gwo Siwo
Klé La
Mas Ka Klé
Tikan'No
Mas a Wobè
Vim
Restan'La
Nasyon a Nèg MawoN
Inité Mass
Yo Menm
Sonjé Sa
Mass An Nou
Radikal Mass 2022
Mangrov'La
Mass Moule Massif
Atafaya
Mass Manten
Ginger Mass
Tonshi Mass
Mass Lapwent
J Mas
PL Mass
SFM
Reality Bimass
Magma de Basse-Terre
Toumblack TNS
Avan Van du Moule
Bouyot dorée de Bouillante
Waka de Basse-Terre
Double Face de Pointe-à-Pitre
Guimbo All Star de Pointe-à-Pitre
Waka Chiré Band de Sainte-Rose
Matamba de Saint-François
Explosion V du Moule
Pikanga de Baie-Mahault
Kasika de Capesterre Belle-Eau
Senna All Star
Kontak
Karmelo
Kiss
Kréyol star

GROUPE INTER SECTIONS DE CAPESTERRE Belle-eau

Vidim de Basse-Terre
Soleil d'argent de Pointe-Noire
Atout band de Petit-Bourg
Golden star 114 de Trois-Rivières
Kalson all star
Karapat de Pointe-Noire
Akwarel de Baillif
La couronne verte
Lyannaj des Abymes
Lyannaj nord Basse-Terre
Pirouli band
Senat all star
Karukera star
Magistral de Basse-Terre
Aqua Band Star de Petit-Canal
Vibration de Sainte-Rose
 
Groupes à Synthés - costumed, a live music band on a truck is preceeding the group

Mango Dlo de Basse-Terre, c'est le 1er groupe de carnaval à synthé il a été fondé en 1984 par Jean Tamas et disparu dans les années 1990
Pikan de Vieux-Habitants
Foud-la de Basse-Terre, fondé en 2010
Ti-bwa de Bouillante
Volcan de Basse-Terre
Explosion des Saintes
Chiré band de Vieux-Fort
Vulcania de Saint-Claude
Black marbré de Morne-A-l'Eau (avec uniquement un synthé pour la partie sonorisation)
Baillif Express de Baillif
Lakou Zaboka de Gourbeyre
Kristal de Basse-Terre mais avec une majorité de membre Saint-Claudien, disparu dans les années 2000
Sun Fly de Vieux-Fort


Organigramme 2017

 

Les différents groupes

Le carnaval et les différentes communautés :
Dans la tradition carnavalesque, différentes communautés ont participé à la création et à la diversification du carnaval. Les travailleurs saisonniers de l’industrie sucrière ont ainsi contribué au développement des « Mas ». Dans les années 1960, on observe une participation symbolique des Indiens dans les parades et sur les camions. Cette participation disparaîtra sous cette forme avec le développement des associations indiennes qui entreprennent de développer les éléments d’une culture indo guadeloupéenne. La communauté haïtienne prendra sa part dans le carnaval dès les années 1970 avec, entre autres, le groupe LOBODIA. Aujourd’hui, la situation a largement évolué avec une participation d’au moins trois groupes haïtiens entrainant le développement d’une musique particulière avec des raras et des vaccines. Plus récemment, on peut noter une participation organisée de la communauté de République dominicaine. De même, la communauté bretonne prend toute sa place dans les manifestations carnavalesque, tout comme ceux qui s’inspirent de certaines traditions brésiliennes. Le carnaval devient ainsi un moment d’affirmation culturelle et identitaire, en même temps qu’un moment de partage.

Les groupes à peau (« Gwoup a po ») :
La formule « Groupe à peau » (« Gwoup a po ») apparaît progressivement à la fin des années 1970. Utilisée par le groupe AKIYO pour marquer la différence avec les autres groupes utilisant soit des futs de plastique soit des caisses claires comme instruments percussifs, elle témoigne de la volonté de mettre en œuvre des tambours d’aisselles avec des peaux de cabris. La multiplication des groupes utilisant la même technologie et s’inspirant, pour la plupart, de la musique dite « Mas a Senjan », entrainera une généralisation d’uns distinction entre, d’une part, les « Gwoup a po », d’autre part, les « Groupes à caisses claires ». D’autre part, les « Gwoup a po » vont progressivement générer le développement d’une mystique particulière, de formes de déguisements traduisant la volonté de s’inscrire dans une histoire de la Guadeloupe et de l’appropriation par les esclaves des formes carnavalesques. Les « Gwoup a po » portent une histoire, une organisation, une mystique.

Les groupes de ti mas :
Par « Groupe de ti mas » on entend généralement des groupes formés pour l’essentiel de jeunes qui utilisent pour la plupart comme instruments percussifs des steel pan associés à des fûts de plastiques faisant usage de basse, à des caisses claires et à des sifflets. Généralement ces groupes, où les participants sont intégralement masqués et habillés sommairement, utilisent des formules tirées du hip hop, souvent acrobatiques, pour s’exprimer dans les rues. Ils connaissent actuellement un développement significatif, ainsi que des modifications dans leur manière de défiler en faisant une place plus grande à des séquences qui sont de véritables scènes de théâtre de rue. Le terme « Ti Mas » ne doit pas faire illusion : ces groupes sont souvent très fournis et ont donné naissance à de nouvelles formes de participation.

Les groupes à caisses claires :
Avec la quasi disparition des défilés derrières les camions avec des orchestres embarqués ou des sonorisations, se sont développés des groupes à pied. Ceux-ci vont, pour l’essentiel, choisir des percussions modernes pour leur rythmique. Les caisses claires seront ainsi les instruments de base, tournant pour la plupart des rythmiques tirées des orchestres de bals de l’époque ainsi que de ma musique brésilienne. Progressivement, l’instrumentation évolue avec, d’une part, l’utilisation de gros fûts de plastique pour assurer les basses, l’utilisation de soufflants (trompettes, trombones) pour lancer les mélodies et les gimmicks, et même, en phase statique, l’utilisation par certains de tambours gwo ka. On est donc en présence d’une musique qui est en pleine évolution et qui est généralement associée à des groupes qui pratiquent des parades, avec des décors souvent importants et une organisation particulière privilégiant la mise en œuvre de véritables chorégraphies. Comme pour les « Gwoup a po », derrière l’uniformité apparente, il y a une grande diversité de pratiques.

Les groupes de synthé :
Avec le développement des groupes à pied, une des formules a consisté à faire descendre les orchestres des camions et à faire circuler des petits groupes avec des instruments électriques (synthétiseurs, basse, guitare) à pied derrières des camionnettes. Ces groupes  se sont développés principalement à Basse-Terre et à Morne-à-l’Eau, donnant ainsi naissance à une catégorie désigné sous le nom de « groupes de synthé ».

(Informations recueillies sur l'Office du Carnaval en Guadeloupe)

 Antilles-Info-Tourisme            Voile-en-Guadeloupe            Antilles-Info-Business            Annuaire-Professionnel-971